Conseils pour débuter le sport

Avec les confinements successifs, beaucoup se sont mis au sport. Vous avez aussi décidé de vous lancer ? Avant toute chose, prenez le temps de lire nos conseils !

Le sport peut avoir plusieurs objectifs comme le renforcement musculaire, ou la perte de poids par exemple. Mais l’objectif n’est surtout pas de se dégoûter. Pour cela, nous vous conseillons de commencer en douceur.

 

Comment savoir ce qui pourrait le plus vous convenir sans essayer au préalable ?

 

Testez plusieurs sports

Course à pied, musculation, équitation, escalade, natation, … Il existe un nombre incalculable de sports. Pour connaître LE sport qui est fait pour vous, nous vous conseillons d’en essayer plusieurs. Vous verrez alors ceux qui vous stimulent le plus, et qui vous apportent le plus ce que vous recherchiez.

Vous avez trouvé LE sport qui vous correspond ?

 

Fixez-vous des objectifs

« Rien ne sert de courir, il faut partir à point » …

Le but de cette étape est de se fixer des objectifs qui soient réalistes. Vous commencez le sport et ne pouvez donc pas attendre d’avoir le niveau d’un sportif professionnel.

Il est donc inutile de vous précipiter et de repousser vos limites de façon exagérée. Nous vous conseillons de commencer doucement mais sûrement pour ne pas vous décourager.

À vous d’évaluer ce qui vous conviendra le mieux. Vous pouvez, par exemple, choisir de commencer par une séance de sport par semaine, puis augmenter leur fréquence lorsque vous le voudrez.

Ne soyez pas découragé(e) par vos courbatures : elles sont le fruit de votre travail ! Buvez beaucoup d’eau et elles se feront de moins en moins douloureuses.

 

Ecoutez-vous !

Attention, s’écouter ne veut pas dire se materner. Bien qu’il ne faille pas faire des efforts inconsidérés et déraisonnables, il s’agit tout de même de repousser ses limites. Il faut vous challenger, vous pousser à toujours faire mieux, tout en prenant du plaisir pour que cela ne devienne pas une corvée.

 

Instaurez un planning

Comme nous vous le conseillions un peu plus haut, il faut vous fixer des séances de sport. Le fait de tenir un planning vous encouragera à réaliser ce que vous aviez prévu. En effet, après une longue journée, il n’est pas dit que la première chose qui vous viendra à l’esprit sera de faire du sport… mais peut être plutôt de vous installer dans votre canapé ! Votre planning sera donc là pour vous rappeler que vous avez un peu de sport à faire.

Vous choisissez un rythme raisonnable, qui s’adapte à votre mode de vie. Ainsi, pas d’excuse pour rater une séance, sauf situation exceptionnelle !

 

Nous sentons que vous êtes prêt(e) pour votre première séance ! Mais avant cela…

 

Ne négligez pas les étirements et l’échauffement

L’échauffement vous permettra de préparer votre corps et vos muscles pour la séance du jour !

Les étirements vous aideront à limiter vos courbatures en détendant vos muscles après l’effort.

Aloe Vera : miracle pour la peau et les cheveux ?

L’Aloe Vera comporte de nombreux bienfaits pour votre peau et vos cheveux.

C’est LA plante à intégrer dans sa routine beauté car elle est dotée de nombreuses vertues hydratantes, un véritable bonheur pour votre peau et vos cheveux !

Pour commencer, il suffit de recueillir le gel de la plante. À l’intérieur de ses feuilles, on retrouve un gel riche en bienfaits, aux propriétés hydratantes, apaisantes et cicatrisantes. Avant de couper une tige et d’en extraire son essence, il faut attendre la maturité de la plante.

 

Récupérer le gel de l’Aloe Vera d’accord, mais pour quoi faire ?

Voici différentes façons d’utiliser au mieux cette plante !

 

Soulager les brûlures et les coups de soleil

 

L’été approche à grands pas et les coups de soleil avec… ! L’Aloé Vera permet de soulager vos blessures estivales pour vous assurer un retour rapide sur les plages ! Pour apaiser vos brûlures, il vous suffira d’en déposer une couche généreuse puis de laisser agir à l’air libre. Attention, il est préférable de faire ce soin le soir car s’exposer au soleil avec de l’Aloe Vera peut s’avérer mauvais à cause de son effet photo sensibilisant.

 

L’Aloe Vera a soulagé vos brûlures mais vous vous apercevez maintenant que votre peau pèle ? Pas de panique, nous avons la solution !

 

Gommage naturel

 

Pour faire partir cette peau capricieuse, ouvrez la feuille dans le sens de la longueur puis massez votre épiderme sous la douche ! Vous nous en donnerez des nouvelles !

 

Brûlures soignées, gommage fait… Il ne reste plus qu’à hydrater !

 

Une crème hydratante

 

Échanger ses crèmes pour une solution plus naturelle, ça ne peut être qu’une bonne idée ! En effet, elle permettra de soigner votre peau sans utiliser un produit qui pourrait s’avérer agressif pour votre peau. Cependant, attention à bien conserver votre gel au réfrigérateur et à ne pas dépasser la date de péremption, car le gel périmé pourrait vous causer des allergies !

 

Si après l’application de votre crème hydratante 100% naturelle des inflammations persistent, pas d’inquiétude !

 

Apaiser les irritations

 

Vous cherchez à calmer vos rougeurs ou irritations ? L’Aloe Vera est aussi là pour ça ! Appliquez une couche généreuse sur les petits détails que vous souhaitez corriger pour hydrater et ainsi, apaiser !

 

Vous avez une peau fabuleuse, place aux cheveux !

 

Adoucissant pour cheveux

Grâce à l’Aloe Vera, remplacez tous vos après-shampoings ! Vous massez vos longueurs puis votre cuir chevelu pour limiter le risque de pellicules. Vous l’utilisez donc sous la douche après votre shampoing puis vous rincez.

 

Vos cheveux sont doux et soyeux mais ils ne poussent pas ?

 

Accélérer la croissance des cheveux

 

Passer de cheveux courts à cheveux longs ? C’est possible. Pour cela, massez votre cuir chevelu tous les jours avec de l’Aloe Vera. Il favorisera la circulation de votre cuir chevelu et donc la croissance de vos cheveux !

 

Si vous appliquez tous nos conseils, votre peau et vos cheveux vous remercierons !

 

 

Disclaimer

Les informations mises à disposition sur cette page sont publiées à titre purement informatif et constituent des informations générales ne tenant pas compte de la situation personnelle de chacun. Les résultats mentionnés ne sont donc pas garantis.

Les informations fournies sur cette page ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette page, et il est fortement recommandé aux lecteurs de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

L’éditeur de cette page n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués, ne pratique à aucun titre la médecine, ni aucune autre profession thérapeutique et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.

Aucune des informations ou des produits mentionnés sur cette page ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

Les coiffures incontournables pour cet été !

Vous attendez tous impatiemment l’été : le soleil, la plage, la chaleur, … Mais pas les dégâts qu’il cause sur vos cheveux. Entre le chlore, le soleil et l’eau salée, vous n’arrivez plus à les dompter ? Pas de panique, Saint-Max Avenue vous propose quelques idées de coiffure pour rester tendance en toutes circonstances pour cet été !

  • Les tresses:

Entre la tresse française, la tresse en épi ou la tresse classique, les coiffures tressées restent indémodables ! Elles s’associent aussi bien aux looks chics qu’aux tenues plus décontractées. Si vos cheveux ne sont pas sous leurs meilleurs jours, la tresse est idéale pour les camoufler.

  • La queue-de-cheval haute:

Si vous avez les cheveux longs, cette coiffure est faite pour vous ! La queue-de-cheval haute dégage le visage et vous donne un joli port de tête. Petite astuce : attachez-la avec un accessoire très tendance en ce moment : le foulard, et laissez échapper quelques mèches sur le devant pour un look totalement à la mode ! Vous pouvez aussi essayer la « bubble ponytail », une queue de cheval haute que l’on assortit d’élastiques placés à des intervalles réguliers.

  • Le « Mermaid hair »

Cette coiffure wavy fait un carton sur les réseaux sociaux. La différence avec le wavy classique ou le wavy hollywoodien ? On sélectionne des plus petites mèches que l’on va onduler, à l’aide d’un fer à boucler à trois têtes, des racines jusqu’aux pointes. Cela donnera un joli volume !

  • Le brushing Farrah Fawcett

La coiffure, inspirée de l’actrice américaine Farrah Fawcett, fait son retour en 2021 ! Ce brushing iconique des années 70 refait surface notamment sur les réseaux sociaux. Un dégradé important sur les longueurs, des boucles larges, et des pointes coiffées vers l’extérieur, cette coiffure est parfaite si vous souhaitez donner plus de volume à vos cheveux. Style rétro garanti !

Les accessoires cheveux sont à adopter cet été pour un look tendance ! Parmi eux : le foulard que l’on a déjà évoqué, mais aussi les barrettes et les bijoux de tête. Ils apporteront la touche finale à votre coiffure et agrémenteront votre tenue.

Plus besoin de vous arracher les cheveux, vous avez tout pour avoir une coiffure qui décoiffe !

À très vite à Saint-Max Avenue !

Les couleurs qui vont le plus avec votre teint

Bleu, rose, vert, jaune, beige … Une multitude de couleurs et pourtant, toutes ne sont pas flatteuses pour votre teint ! Se repérer parmi la colorimétrie peut s’avérer compliqué et relever du challenge.

 

Afin de choisir les couleurs pour vos vêtements qui s’associeront harmonieusement avec celles de votre peau, vos cheveux et vos yeux, nous vous proposons un tour d’horizon des couleurs à adopter pour vous mettre en valeur ! Nous vous donnons tous les « tips » pour choisir votre maquillage, vos vêtements et accessoires, pour être une femme sublimée …

 

Pour commencer … Déterminez la température de votre teint : chaude ou froide. Cela vous aidera à définir la saison à laquelle vous appartenez. Eh oui … Tout est une question de saison ! Chacune d’elles est associée à une palette de couleurs : l’été et l’hiver sont considérés comme des températures froides alors que le printemps et l’automne, des températures chaudes.  Cette information sera une base efficace pour évaluer vos meilleures couleurs. Pour vous y aider, nous vous partageons quelques astuces :

 

Astuce n°1 : La couleur de vos veines

Regardez la couleur de vos veines. Sont-elles plutôt vertes ? Si c’est le cas, vous appartenez aux saisons chaudes. Au contraire, si elles sont bleu-violet, vous êtes de la « team » des saisons froides.

 

Astuce n°2 : Vos bijoux : or ou argent ?

Cette astuce est aussi un bon moyen d’évaluer votre teint. Tenez-vous devant votre miroir à la lumière naturelle et faites le test en portant des bijoux de couleur argentée et dorée sur votre peau. Que voyez-vous ? Quel bijou vous met le plus en valeur ? Si c’est le doré, vous avez plutôt un teint chaud. Si l’argenté vous va le mieux, vous avez plutôt un teint froid.

 

Astuce n°3 : Vos yeux

Votre regard est révélateur de plein de choses mais aussi de la saison à laquelle vous appartenez. Les yeux noirs, ou avec des nuances grises, font partie des saisons froides. Les saisons chaudes sont réservées aux yeux avec des tons vert et marron.

 

Maintenant entrons dans le vif du sujet : À quelle saison appartenez-vous ?

 

Vous êtes lumineuse comme le printemps ! : Votre teint est clair, porcelaine, pêche avec, peut-être, des taches de rousseur ? Alors vous êtes une femme du printemps. Cela se confirme si vos cheveux sont blonds, roux ou châtain clair, et vos yeux bleus, vert clair, noisette ou brun doré.

  • Les couleurs à adopter : Bleu, turquoise, lavande, le pastel, or
  • Les couleurs à éviter : Bleu marine, gris, fuchsia, blanc

 

Vous êtes éclatante comme l’été ! : Vous avez une peau claire et rosée ? Vos yeux sont bleus, gris-bleu, gris-vert ou vert et vos cheveux, blond platine, dorés, cendrés ou même blancs, alors votre saison est l’été !

  • Les couleurs à adopter : blanc cassé, vert d’eau, bleu ciel, fuchsia, turquoise, framboise, argent
  • Les couleurs à éviter : jaune, orange, rouge, beige

 

Vous êtes pétillante comme l’automne ! : Vous êtes châtain clair ou foncé aux reflets roux ou dorés ? Si votre teint est pêche ou beige doré et vos yeux marron ou vert, alors vous êtes une femme de l’automne.

  • Les couleurs à adopter : caramel, bronze, brique, ocre
  • Les couleurs à éviter : bleu-gris, blanc, gris, bleu-vert

 

Vous êtes envoutante comme l’hiver ! : Vos cheveux sont brun foncé, noir ou encore poivre et sel ? Et si votre peau est noire, beige aux tonalités grises ou rosées et vos yeux noir, marron ou noisette, alors votre saison est l’hiver.

  • Les couleurs à adopter : Fuchsia, jaune citron, vert d’eau, rose vif, violet
  • Les couleurs à éviter : rouge/orangé, kaki, moutarde, abricot

 

Maintenant, vous avez toutes les règles de colorimétrie afin de choisir votre maquillage, vos vêtements et bijoux pour une tenue qui vous sublimera ! Alors, rendez-vous vite dans nos boutiques à Saint-Max Avenue !

Réussir sa décoration de table de Noël

On ne va pas vous le cacher plus longtemps, mais Noël approche. Et qui dit Noël dit décorations, sapin et traditions. On a décidé cette année de s’intéresser particulièrement à la décoration de la table. Pour nous, les fêtes de fin d’année riment avec bons repas. Alors pas question de lésiner sur les idées de décoration pour notre table de Noël. On a eu envie de les partager avec vous.

C’est le moment de se lâcher ! On y va dans le doré et le clinquant, dans la décoration qui n’a rien de discret. Mais attention le bon goût nous dicte quelques principes chromatiques à respecter, comme l’utilisation de trois couleurs, pas plus. Vous pouvez choisir du rouge que vous associez avec du vert, du doré ou bien du blanc et pourquoi pas de l’argent, c’est vous qui voyez. Vous pouvez opter pour une composition végétale à placer au centre de votre table de Noël. La grande tendance de cette année c’est le bouquet d’eucalyptus que vous pouvez mélanger avec des branches de sapin pour la petite touche traditionnelle. Autre élément qu’on va essayer cette année : la branche en bois suspendue au-dessus de la table avec des boules de Noël et des petites suspensions colorées toutes mignonnes qui se balanceront en rythme. On a hâte de voir ! Quand on vous dit branche, attention il ne s’agit pas d’un tronc ou de branches grosses comme des bûches (trop dangereux à faire tenir en l’air avec le poids)! Amis bûcherons rangez vos tronçonneuses !

Côté vaisselle de Noël, vous pouvez tout à fait bluffer vos invités avec votre vaisselle de tous les jours en ajoutant des petites décorations festives tout autour. Si vous préférez sortir le grand jeu, c’est l’occasion toute trouvée d’investir dans des assiettes en porcelaine avec des motifs dorés, chez Maisons du Monde on en a trouvé de magnifiques à prix abordable, on hésite avec des assiettes en grès, très tendance cette année, toujours chez Maisons du Monde, vendu par quatre, elles feront de l’effet, il y a même les plats assortis.

Enfin, la nappe, c’est avec ou sans, au choix, on en a trouvé de très jolies chez Carré Blanc à Saint Max avenue. Ils ont une très jolie nappe carrée de la collection Galice, en coton dans une teinte très douce qui fera ressortir vos assiettes en porcelaine, sinon la nappe blanche Emily avec des broderies anglaises sera parfaite avec des assiettes colorées (rose poudrée par exemple). Dépêchez-vous elles sont en promotion ! Pour ceux qui veulent la jouer nature, une belle table en bois brut , ça fonctionne toujours, avec un chemin de table en dentelle. Tradition ou modernité, on vous laisse choisir.

N’oubliez pas les serviettes de table ! Ne gâchez pas votre belle décoration au dernier moment par la présence d’un affreux rouleau de papier essuie-tout, parce que vous avez oublié les serviettes. Si vous avez la chance de posséder une série de belles serviettes de table en tissu, c’est l’occasion de les sortir. Sinon, faites un tour chez Carré Blanc, ils ont sorti toute une collection pour tous les styles. Aujourd’hui, il en existe également de jolies en papier tout à fait présentables avec des motifs discrets dans de larges gammes de couleurs que vous pourrez assortir à votre déco. Pour apporter votre touche perso, lancez-vous dans un DIY déco de Noël et devenez des pros du pliage de serviette. Les amoureux d’origami vont se régaler !

On fait un arrêt sur le centre de table, la pièce maîtresse de votre décoration de Noël.

Il faut prendre le temps de bien le choisir et l’accorder avec la vaisselle que vous avez sélectionnée pour Noël. Mais pas besoin de dépenser une fortune pour faire un centre de table réussi. Laissez parler vos idées ! On vous conseillait plus haut l’utilisation de végétaux (branches, feuillage, mousse, pommes de pin), vous pouvez associer des fruits (clémentines, petites pommes colorées, branches de litchi), quelques bougies décoratives (prenez-les non parfumées… le mélange avec les odeurs des plats ne fera bas bon ménage), des compositions florales, petits jouets d’enfants en bois et s’il vous reste quelques boules de Noël (que le chat n’a pas encore fait rouler sous un meuble) disposez les en grappe. Pour les bougies vous pouvez opter pour de grands chandeliers au centre de la table, de petites bougies chauffe-plat disposées tout au long du chemin de table ou si vous en avez, de petits photophores assortis à votre vaisselle. En matière de créativité tout est possible. Amusez-vous !

Il faut adapter votre composition décorative centrale à la taille et la forme la table. Sur une table ronde, on concentre les éléments au milieu et on privilégiera forcément une composition arrondie. Pour une table rectangulaire choisir une composition en longueur style chemin de table s’impose, si la table est très longue, vous pouvez le composer par petites touches de tailles différentes. Petit conseil votre décoration ne doit pas gêner les échanges entre convives. Évitez les trop grands bouquets de fleurs, les gros vases, les compositions trop hautes qui empêcheraient vos invités de discuter entre eux et de voir son voisin d’en face. En matière de déco, trouvez le juste milieu entre esthétisme, convivialité et pratique.

Pour finir notre tour des conseils décorations, on vous livre quelques idées amusantes que nous avons dénichées. L’art du petit détail !

On commence par le porte-couteau, vous vous souvenez de ce petit accessoire très pratique pour ne pas tacher la nappe au bout de quelques minutes. Pour le fabriquer rien de plus simple, prenez de jolies petites branches de sapin, avec un ruban, faites un élégant nœud en y associant deux petites boules de Noël et disposez vos assemblages le long de chaque assiette.

Nous adorons les pommes de pin, elles occupent une place privilégiée dans nos décorations de Noël. Faites comme nous, ramassez-en au cours de vos balades en forêt, elles vous serviront pour décorer votre intérieur. Pour Noël on les saupoudre de paillettes ou on utilise une bombe de peinture argentée ou dorée. Pendant que vous avez la bombe de peinture dorée sous la main, essayez-la sur des feuilles de houx ou de chêne, effet garanti !

Voilà notre tour d’horizon rapide est terminé, on espère que nos conseils vous auront donné des idées. N’hésitez pas à les partager avec nous, et n’oubliez pas c’est le moment de libérer votre créativité.

Le pantalon Paper Bag, mon incontournable de la rentrée

Ne le dites pas trop fort surtout devant les enfants, mais je ne suis pas très adepte de la rentrée. Heureusement il me reste des petits plaisirs, dont celui de suivre les tendances et la mode automne hiver.

Pour cette rentrée tout le monde s’accorde à dire que le paper bag sera l’incontournable.

Sa taille haute l’inscrit dans la tendance et sa coupe droite, slim ou évasée permet à toutes les morphologies ou presque d’adopter le pantalon paper bag, un peu style MOM revisité. Vous imaginez, le côté taille haute et hanches larges, le paper bag c’est ça en accentué.

Comment distinguer un vrai Paper Bag ?

Il y a trois critères incontournables pour distinguer un vrai « paper-bag » d’un simple pantalon taille haute.

1 – Il possède une ceinture, un cordon ou un lien. Ça permet de le resserrer au niveau de la taille et de faire blouser le tissu qui se trouve juste au-dessus. C’est ce qui fait son atout !

2 – Il est large, pour donner l’effet resserré recherché, la coupe du pantalon doit être droite, à minima. Mais plus elle sera large et plus le résultat sera réussi !

3 – Il est taille haute, vraiment haute ! Si la taille n’est pas assez haute l’effet « froufrou » ne fonctionnera pas !

Petit détail, le terme de « paper bag » ne s’applique pas uniquement au pantalon, il peut aussi fonctionner avec des jupes et des shorts ! Il désigne avant tout une coupe qui met en avant un surplus de tissu froncé au niveau de la taille.

C’est l’anti-taille-basse, qui a tant fait fureur au début des années 2000.

Le pantalon paper bag vous allez le trouver partout ! Il est de toutes les collections automne hiver. Vous les trouverez chez H&M et Jacqueline Riu à Saint-Max Avenue. C’est le moment de craquer !

Comment bien choisir son Paper Bag ?

Soyons honnête, le pantalon paper bag n’ira pas forcément à tout le monde. Avec sa taille accentuée, ce modèle n’est clairement pas adapté à toutes les silhouettes.

Les morphologies en X, les petites chanceuses, avec leur taille marquée, sont les parfaites candidates pour le pantalon paper bag. Si vous êtes petite et menue, foncez sans ciller, en prenant soin de compléter l’ensemble avec une paire de chaussures à talons ou des baskets compensées, histoire d’allonger votre silhouette.

Votre taille n’est pas très marquée ? Pas d’inquiétude, le paper-bag et son effet « froufrou » est parfait pour faire illusion et souligner votre allure féminine.

Comment porter le pantalon paper bag ?

Certains pantalons paper bag sont pourvus d’une ceinture intégrée. Si ce n’est pas le cas du vôtre, vous pourrez lui ajouter une ceinture, afin de définir au mieux votre taille. Par goût, j’ai choisi une ceinture fine, afin que les détails du haut du pantalon soient bien mis en valeur. Je vous conseille de choisir une ceinture d’environ 2 à 4 cm de large. Vous pourrez choisir une version cordon, ruban ou même chaîne.

La tendance actuelle, c’est porter le paper bag bien froncé à la taille, avec une longueur 7/8ème.

En dévoilant les chevilles, c’est de loin la forme de pantalon qui s’adapte le plus facilement aux différents looks et style de chaussures. Le paper bag se marie facilement à des escarpins, des mocassins ou des boots à talons. Pour un look à la cool, vous pouvez le porter avec une paire de baskets aux semelles graphiques trouvée au Nike Creil ou chez Tamaris Creil. En haut, le pantalon paper bag se porte avec des tops qui soulignent sa taille haute. Genre débardeur qui s’arrête au-dessus du nombril, le style que ma fille adore, pull moulant, T-shirts imprimé ou chemise à glisser sous la ceinture du pantalon… En matière de hauts, vous aurez l’embarras du choix à Saint-Max Avenue !

C’est l’automne, la chance est avec nous, avec ses jolis rayons de soleil d’un été indien, le pantalon paper bag peut encore se porter avec des couleurs vives. Toutes les nuances sont les bienvenues, même les plus flashy. Pour l’hiver, vous pourrez choisir un modèle en drap de laine dans des teintes classiques, le noir, anthracite, marine ou bordeaux par exemple, à porter comme un pantalon de tailleur. Vous pourrez même envisager le « paper-bag » comme tenue de cérémonie. Vous opterez pour un modèle fluide et large, associer à une chemise coordonnée que vous ferez très légèrement blouser pour laisser le nœud de la ceinture bien apparent.

L’automne est là, pour les soirées fraîches, vous pourrez porter une veste, un cardigan ou un blazer avec votre pantalon paper bag, il faudra juste vous assurez que le vêtement ne vienne pas alourdir le look général, donc on évitera les blazers boyfriend et les cardigans oversize, qui seront trop amples pour être portés avec un pantalon paper bag.

Il faudra aussi faire attention à la longueur des vêtements que vous porterez en haut. Choisissez de préférence des modèles courts ou carrément très longs, qui descendent jusqu’à mi-cuisse. L’essentiel sera que la veste ou le gilet ne s’arrête pas juste au niveau de la taille, le pantalon créant déjà beaucoup de volume.

Enfin pour finir, je vous propose un petit tour du côté des bijoux pour aller avec votre tenue. Optez pour de grosses boucles d’oreilles. Le pantalon paper bag attire l’attention au niveau de la taille il est donc utile d’équilibrer l’effet en attirant le regard vers votre visage, osez les boucles d’oreilles clinquantes, une paire de grosses créoles, en forme de gouttes ou des boucles pendantes. Choisissez un modèle avec des perles de couleurs, des pierres ou composé de différents matériaux. Si vous n’avez pas l’habitude de porter des boucles d’oreilles, un collier fera l’affaire et donnera un effet similaire. Choisissez-le avec des franges, à collerette ou avec plusieurs épaisseurs.

Voilà pour mon petit coup de foudre de la rentrée, vous me direz ce que vous en pensez, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Ambiance cocooning et chocolat chaud, l’accord parfait

L’Automne et ses lumières poudrées sont arrivés, une ambiance cocooning douillette s’invite à la maison avec son style chaleureux qui allie juxtaposition de matières douillettes, couleurs rassurantes et déco cocooning. Une tendance qui nous vient directement des pays scandinaves, pour accompagner ces agréables moments à la maison.

Un peu d’histoire…

Le terme cocooning est apparu dans les années 80, porté par quelques adeptes précurseurs.. S’il fallait définir le style cocooning, on pourrait résumer en une phrase : mettre du bonheur dans la maison. Le mot anglais « cocoon » signifie : cocon, qui est devenu au fil du temps l’expression consacrée pour qualifier un chez-soi rassurant.

Le concept de cocooning a commencé à être véritablement tendance au début des années 2000. Les journaux de déco débordaient d’idées et de conseils pour prendre soin de son intérieur, nous faisant découvrir le style scandinave et son attirante philosophie. Ce nouveau courant décoratif qui consiste à bichonner amoureusement son intérieur pour y roucouler joyeusement en famille tandis que la grisaille prend ses quartiers d’hiver, gagnait en popularité et entrait durablement dans nos foyers .

Au programme : bien-être, zénitude et détente…

Le besoin de se ressourcer dans un lieu douillet est une nécessité naturelle à l’approche de l’hiver, voici quelques astuces que nous vous proposons pour créer une ambiance chaleureuse et 100% cocooning chez vous.

Astuce n°1 : Privilégier les matières douces

Les matières moelleuses, duveteuses et chaleureuses sont incontournables, elles permettent d’aménager des espaces douillets et réconfortants, que ce soit dans la chambre, la pièce de vie ou le bureau pour ceux qui pratiquent le télétravail.

C’est le bon moment de ranger vos pièces, les cotons frais si agréables l’été par des lainages, de la soie, de la fausse fourrure et du velours. Un petit tour du côté de Maisons du Monde Creil à Saint-Max Avenue devrait vous aider à trouver de jolis plaids ou des housses de canapé parfaitement adaptés à cet esprit Cocoon dont nous avons tant besoin. Les rideaux, coussins, nappes, ou encore les tapis contribueront à cette ambiance chaleureuse. Au-delà de l’aspect esthétique, habiller vos fenêtres de doubles rideaux épais, ils aideront à faire barrage au froid.

En priorité il faut choisir des textures naturelles, comme la laine tricotée, le velours ou le lin. Nous vous conseillons les objets en rotin, en bois massif, en cuir et en osier, évitez les bibelots en verre ou en métal, qui donnent une sensation de froid.

Astuce n°2 : Choisir des couleurs naturelles

On connait l’importance des couleurs, et combien leur rôle peut influer sur notre moral, il est donc important de bien les choisir. Notre objectif est simple : apaisement et réconfort. C’est pourquoi nous vous conseillons d’aller vers les camaïeux de beige et marron, des teintes chaudes et douces auxquels vous pouvez rajouter de petites touches de rouge, ocre et vert pour rehausser l’ensemble en gardant une harmonie chaleureuse.

Côté cuisine il faut particulièrement être attentif au coin repas, nous vous conseillons de choisir des torchons, serviettes, nappes et rideaux à petits carreaux, un brin vintage, mais plein de charme. Vous pouvez même oser des tissus écossais, mais toujours dans des tons chauds.

Pour augmenter le confort du salon, multipliez les assises. Adieu les fauteuils encombrants qui prennent toute la place, préférez des poufs moins encombrants. Autrefois cantonnés à la chambre des enfants, les poufs sont devenus élégants et ont gagné en standing devenant ainsi des indispensables de la déco cocooning. En velours, en jean ou en laine tressée, il en existe pour tous les goûts et tous les budgets. Autre pièce maîtresse incontournable, la table basse de petite taille, elle contribuera à donner un esprit cosy au salon. Placez ces tables d’appoints près d’un fauteuil ou contre un mur de la pièce. Libérez l’espace et gagnez en fluidité de circulation.

N’oublions pas la chambre, lieu cocooning par excellence. Elle doit être accueillante, propice au repos et respirer la douceur. Pour installer cette ambiance apaisée, il faut habiller votre lit de draps aux couleurs chaudes et automnales, des teintes écrues, de beige et taupe. Allez jeter un œil chez Carré Blanc Creil, la gamme Mezzo à prix doux comme ses teintes pastel devraient vous faire craquer. Libérez la marmotte qui est en vous et glissez avec délice dans les bras de Morphée, vous n’aurez plus d’excuse !

Astuce n°3 : Optez pour des éclairages poudrés

Nous vous conseillons également de soigner l’éclairage, ce que nos amis scandinaves maîtrisent parfaitement. Chaque source lumineuse doit être pensée en fonction des différentes pièces de l’habitat. On oublie les lumières directes et froides, il faut privilégier des éclairages poudrés et diffus pour réchauffer l’ambiance et adoucir les ombres. Équipez vos luminaires d’ampoules économiques moins éblouissantes, complétez de jolies bougies pour créer des ambiances feutrées. Chaque détail doit contribuer à la douceur et au bien-être.

Astuce n°4 : Des odeurs propices au cocooning

Les parfums contribuent à apaiser nos sens, faisant ressurgir des souvenirs d’enfance et une douce nostalgie. Des odeurs rondes et sucrées comme la vanille ou l’odeur de linge frais vous aideront à plonger dans une ambiance agréable. Vous pouvez utiliser un diffuseur de parfum électrique ou une huile essentielle dans un diffuseur en céramique.

Maintenant que vous êtes bien installés, que diriez-vous d’une tasse de chocolat chaud pour parfaire cette ambiance cocooning ?

Le chocolat chaud ou le thé chaud selon votre préférence réchauffera votre coeur. Le chocolat redonne souvent le pep’s dont nous manquons en cette période automnale, il a un côté énergisant dont nous raffolons.

Voici notre recette préférée, le chocolat aux épices. Vous prenez une pincée de cannelle, une pincée de muscade, une pincée de poivre noir, un peu de crème chantilly et des bâtons de cannelle pour la décoration.

Pour le chocolat, nous vous conseillons, du chocolat noir, du lait entier ou demi-écrémé et une cuillère de crème liquide. Après c’est tout simple, vous faites fondre le chocolat au bain-marie, puis vous ajoutez les épices et la crème, à côté faites chauffer le lait jusqu’à ébullition… sans faire déborder. Versez-le bien chaud dans les tasses, puis ajoutez le chocolat chaud épicé et mélangez. Pour les gourmands, complétez avec un peu de crème chantilly et un bâton de cannelle.

Pour choisir vos chocolats passez à Saint Max Avenue et goûtez les délicieux chocolats de Réauté Chocolat. Toute l’équipe vous guidera et vous conseillera.

Vous voilà prêts pour l’automne, profitez bien de cette saison et prenez le temps de vous dorloter et chouchouter vos proches.

Bien gérer le stress de la rentrée

À la rentrée tout le monde est stressé, les enfants, les parents et les profs. On a beau s’y préparer, tous les ans c’est la même chose, d’un coup la température grimpe dans la maison et personne n’en réchappe.

C’est pourquoi, nous allons vous donner quelques petits conseils et astuces de parents pour une rentrée en douceur des petits et des grands, éviter le stress de la rentrée par les temps qui courent ça fait du bien.

Comment préserver le bénéfice des vacances et adoucir ce retour à la réalité ?

Il faut reconnaitre que c’est difficile, entre s’occuper des fournitures scolaires et la reprise du travail, la rentrée scolaire c’est un peu le cauchemar des parents et des enfants. Notre mot d’ordre c’est organisation !

Organiser rime avec anticiper.

Première étape anticiper les achats de matériel et pas attendre la dernière minute. Avant de se précipiter sur la liste de fournitures (oui, les quantités demandées peuvent faire peur), on trie l’existant, vêtements comme matériel de classe, avec l’aimable participation des enfants. Vous verrez qu’il y a matière à optimiser l’existant. Et pour les vêtements de rentrée c’est la même chose, du côté des petits, Sergent Major Creil vous attend avec sa collection de rentrée, notre fille est déjà passée chez H&M Creil, elle est intarissable sur les nouvelles tendances de l’automne. Nous, on a profité des soldes avant de partir en vacances pour faire le plein de basiques, chez Celio Creil et Camaïeu Creil, ça nous a fait gagner du temps. Comme on est super high tech dans la famille, on a tous la liste des fournitures scolaires sur nos téléphones, comme ça on achète au fur et à mesure de nos courses. Ça évite l’angoisse du dernier moment ! Comme on n’est pas des despotes, quoi qu’en disent certains, on laisse les enfants choisir leurs agendas et leurs trousses.

Puisqu’on est dans le registre high tech, certains parents préfèreront le calme de leur canapé et d’internet pour commander en ligne. Plusieurs écoles s’y sont mises et ont déposé des listes que l’on peut commander sur internet à des prix souvent avantageux et livrées directement dans l’établissement de votre progéniture, plus besoin de courir, en plus vous serez sûrs qu’il ne manque rien et d’avoir les bonnes références. Toujours dans le même registre, il est conseillé d’acheter le matériel basique, stylos, colle, cahiers, par lots et de constituer ainsi des stocks pour l’année. Pour les livres, même réflexe, on n’attend pas la rupture de stock et on commande à l’avance en librairie.

Second gros morceau, l’administratif : certificat de médecin, assurance scolaire, photos d’identité…

Comme chaque année les enfants vont vouloir s’inscrire à des activités physiques (hautement conseillées !), alors inutile d’attendre, prenez rendez-vous chez le médecin pour obtenir les certificats nécessaires à la pratique sportive choisie. On renouvelle également les assurances scolaires en demandant des certificats par mail (les compagnies d’assurances et mutuelles anticipent parfois et se chargent de vous relancer). Si vos enfants connaissent déjà les activités extra-scolaires qu’ils souhaitent pratiquer, anticipez leur inscription, n’attendez pas le rush de septembre et d’éventuelles déceptions faute de place. Enfin, petite astuce, pensez à scanner la planche de photos d’identité que vous aviez commandée en même temps que la photo de classe. Sauf si vous êtes accro au Photomaton ou autre cabine à photos.

Maintenant que nous avons passé en revue l’aspect logistique qui reconnaissons-le, varie peu d’une année sur l’autre, regardons comment nous pouvons améliorer le quotidien de la famille et préserver cette douce quiétude que nous avions réussi à installer durant les vacances. On commence par une meilleure répartition, on évite la concentration des tâches sur un seul membre. On opte pour une organisation « décentralisée », on glisse doucement vers le « qui fait quoi », avec, pourquoi pas, un tableau bien visible pour rappeler le rôle de chacun.

On vous conseille de reprendre le rythme en douceur, donc ne pas attendre le jour J pour s’y mettre. Commencez si possible au moins une bonne semaine avant la rentrée scolaire, en levant les enfants plus tôt. Inutile d’instaurer le couvre-feu de 21h, la fatigue accumulée par les nouveaux horaires matinaux devraient aider naturellement à se coucher plus tôt. Profitez-en pour réinstaller les repas familiaux à horaires fixes et si possible pas trop tard le soir.

Ne pas oublier que le stress est très communicatif, il faut faire attention à la manière dont vous même appréhendez la rentrée, afin de ne pas transmettre involontairement votre anxiété aux enfants. Petite astuce, plutôt que de souffler devant eux en évoquant le retour ou en arborant une mine lugubre, concentrez-vous sur les côtés positifs de la rentrée (et il y en a) : le plaisir de retrouver les amis, les nouveaux projets, les activités de loisirs qui vont reprendre et ne jetez pas les souvenirs de vacances trop vite, évoquez les bons moments passés, ça sert aussi à ça les vacances. Vous devez gonfler tout le monde à bloc, vous verrez, vous serez les premiers à en bénéficier.

Organisez un repas au restaurant en famille ou un pique-nique au soleil le week-end avant la rentrée. Nous, on a nos habitudes, les enfants adorent, on va au Pitaya pour se dépayser ou au Sun Burger de Saint-Max Avenue.

La veille du jour J, laissez vos enfants préparer leur tenue préférée pour le lendemain. Pour ceux qui ont des enfants en bas âge, prenez un jour de congé afin d’être à la sortie de l’école le premier soir.

En résumé à la rentrée, il faut se serrer les coudes, c’est dur pour tout le monde et si la famille a un rôle à jouer, c’est aussi dans ces moments-là. Inutile que chacun s’enferme dans son stress en se morfondant sur son malheur. La rentrée est aussi l’opportunité de repartir du bon pied avec plein de bonnes résolutions.

Comment faire du sport chez soi sans transformer son appartement en salle de gym ?

En cette période un peu particulière, je ne vais pas vous faire un dessin… pratiquer une activité physique est devenu compliqué. Paradoxe, on a plus de temps pour soi par la force des choses et de l’autre, règles de confinement obligent, il faut rester à proximité de son domicile, pour des sorties brèves et sans contact avec des amis ou proches, seulement avec une personne de son foyer. Forcément ça limite les séances de sport en extérieur. Et pas question de transformer notre petit intérieur en salle de gym, ni même le balcon en court de tennis, c’est déjà difficile de ne pas se marcher les uns sur les autres sans se retrouver avec un rameur en plein milieu du salon, un tapis de course dans le couloir et un vélo elliptique dans la chambre….

Les enfants étaient prêts à descendre à la cave pour ressortir la station de musculation que leur père avait achetée il y a deux ans et dont il ne s’était jamais servi, le pauvre avait juste oublié de prévoir la place nécessaire pour l’installer.

Il m’en faut plus pour baisser les bras. Les petits plats de mon cher et tendre sont rudement bons et il a beau faire attention à ne pas cuisiner trop gras, ça ne dispense pas de faire un peu de sport régulièrement.

Donc la seule solution est de pratiquer une activité physique chez soi, même sans matériel. Depuis le confinement, de nombreux sites, vidéos de coach et applications pour smartphone proposent leurs séances et prodiguent leurs conseils. Je l’avoue, c’est pas facile de s’y retrouver, y en a pour tous goûts et tous les niveaux. Et puis à chacun ses objectifs. Mon cher mari veut se concentrer sur ses abdominaux, ma fille est bloquée sur les kilos en trop et ses muscles qu’elle veut longs et fins, quant au petit dernier lui il voudrait ressembler à Hulk avec les épaules qui vont avec. Pour moi je veux juste rester en forme et entretenir mon corps.

Soyons clairs, le but n’est pas de transformer la maison en camp d’entrainement pour des X Men. J’ai préféré vous sélectionner quelques exercices, simples mais efficaces.

Pour les débutants je vous conseille de commencer par la respiration abdominale : avec cet exercice de base, vous faites travailler le muscle profond de l’abdomen, le transverse, qui permet d’obtenir un ventre plat à force de sollicitations. Pour commencer, vous devez vous allonger sur le dos, avec les jambes fléchies. Inspirez fortement puis soufflez doucement en n’oubliant pas de contracter vos abdominaux vers l’intérieur. Le bon rythme pour débuter, est de réaliser 10 respirations abdominales d’une durée de 5 secondes, en alternant avec 5 secondes de récupération. L’avantage de ce mouvement est que vous pourrez le réaliser en étant assis ou debout après quelques entraînements.

Je vous propose toujours pour travailler les abdominaux le crunch. Inutile de sourire, ça n’a rien à voir avec le célèbre chocolat du même nom… Le crunch est un exercice incontournable pour avoir un ventre plat et sans les tablettes ! Ce mouvement idéal est un des exercices les plus pratiqués, que vous soyez débutant ou confirmé. Le muscle sur lequel on va travailler c’est le grand droit de l’abdomen, ce fameux muscle qui peut se transformer en tablette de chocolat chez certains accros ! Si vous rentrez bien le ventre à chaque mouvement, vous solliciterez également le transverse. L’avantage est que le crunch est simple et ne nécessite aucun équipement particulier, ce qui nous arrange bien. Il vous suffit de vous allonger sur le dos, de fléchir vos jambes et de mettre vos pieds au sol. Placez vos mains derrière les oreilles, écartez les coudes et faites décoller les épaules du sol. Vous devez veiller à toujours contracter les abdominaux en rentrant le ventre, à bien respirer et à maintenir votre regard vers le haut. Si l’exercice est bien fait, vous travaillerez vos abdominaux sans vous faire mal. Attention, si les mouvements ne sont pas corrects vous risquez de vous faire mal aux vertèbres cervicales.

Enfin et toujours dans le registre des abdominaux, je vous conseille le gainage, un exercice vraiment complet.

La particularité de cet exercice est qu’il sollicite les muscles grand droit et transverse comme dans le crunch, mais sans aucun mouvement. Pour y arriver correctement, il va falloir un peu d’entraînement mais ça en vaut la peine. Vous devez vous mettre face au sol, en appui sur les avant-bras, les genoux et les pointes de pied. Une fois installée, décollez les genoux et contractez les abdominaux et les fessiers. Vous devez être bien droit et maintenir cette position sans bouger, en respirant normalement. Prenez votre temps au début. À chaque nouvelle séance, essayez d’augmenter un peu votre rythme. Pour le gainage, comptez entre 15 secondes et 1 minute.

Pour travailler davantage le cardio, on peut enchaîner les 3 exercices et, à la fin, rajouter du jumping jacks. Simple à réaliser, vous pourrez brûler un maximum de calories en peu de temps. 10 minutes d’exercices à haute intensité peuvent vous faire perdre environ 100 calories, le tout sans équipement ni compétences particulières. Ma fille adore. On commence en position debout, avec les bras le long du corps, puis faire un saut en écartant au même moment les bras et les jambes, jusqu’à rapprocher ses mains au-dessus de la tête, puis donnez une seconde impulsion en resserrant les jambes et les bras pour revenir à la position de départ. Vous voyez c’est pas compliqué, il vous suffit d’une bonne paire de baskets et de s’être bien échauffé au préalable afin d’éviter les blessures, notamment au niveau de vos articulations. Ceux qui n’aiment pas sauter (ou qui ont des problèmes de genoux ou un appartement mal insonorisé), vous pouvez le faire, sur place, avec des montées de genoux rapides. On évite ainsi les impacts (c’est un petit peu plus lent mais ça fait tout de même travailler le cardio).

Un autre exercice parfait pour le cardio, c’est la corde à sauter. Mais attention, en appartement ça peut vite mettre à mal vos relations avec les voisins. 20 minutes de pratique peuvent vous faire perdre environ 220 calories. Il vous suffira juste de vous munir d’une corde à sauter.

On commence par se mettre bien droit, les pieds écartés de la largeur de vos épaules, les jambes légèrement fléchies. Tenez les poignets de votre corde et écartez les bras d’une quinzaine de centimètres, maintenant regardez bien droit devant vous, inutile de compter les fibres du tapis. Donnez une impulsion à la corde uniquement avec vos poignets sans l’aide de vos bras. Réceptionnez-vous sur la pointe des pieds, pour amortir les chocs.

Evitez de sauter trop haut. Le but est de privilégier la vitesse des mouvements de votre corde et donc de jouer sur le rythme de vos impulsions. Commencez d’abord doucement. Augmentez ensuite la vitesse lorsque vous commencez à bien maîtriser les mouvements. Et surtout n’oubliez pas vos voisins ! Vous n’êtes pas seuls à être confinés.

Je terminerai mes conseils d’exercices par le Mountain Climbers. Une pratique régulière vous permettra de renforcer votre cœur et d’améliorer votre endurance physique. On commence en position « pompe ». Le dos bien droit, les bras tendus, les mains au sol et sur la pointe des pieds. Fléchissez une jambe et rapprochez-la de votre menton, puis vous alternez avec l’autre jambe. Il faut bien échauffer ses poignets car ils sont en tension durant tout l’exercice.

Voilà quelques exercices que chacun peut pratiquer à la maison, sans être forcément un athlète accompli, mais qui vous permettront de vous maintenir en forme jusqu’à ce que vous puissiez reprendre des activités sportives régulières.

Faire pousser sa barbe à l’huile de ricin, une recette pile-poil

Mais comment font tous ces hommes qui ont une barbe bien fournie ? Avec mon duvet blond, je fais pitié… et si je tiens de mon père ce n’est pas gagné. Je me souviens du jour où il a essayé de se laisser pousser la barbe avant d’y renoncer faute de poils suffisants, y avait des trous partout, finalement il a juste gardé la moustache avant que ma mère lui fasse remarquer que ça lui rappelait son arrière-grand-oncle. Moi je ne vais pas baisser les bras, depuis quelques semaines je me suis attelé sérieusement à ma pilosité. Comme je suis sympa, je vais vous donner mes secrets. Je vois que mon duvet a déjà poussé. Moins vite que le gazon devant la maison, mais je suis sur la bonne voie.

Je préfère tout de suite avertir ceux qui sont imberbes, vous aurez beau essayer tous les traitements à base d’huile ou autre, si vous n’avez pas la moindre trace de poils sur le menton, ça ne poussera pas ! Pour vous, je conseille les implants comme solution radicale. Y a des pays qui sont devenus spécialistes en la matière.

 

Au minimum un petit duvet

Pour en revenir à nos barbes afin de les rendre au poil, je me suis penché sur les huiles et je me suis arrêté sur l’huile de ricin.

Je n’invente rien, l’huile de ricin est considérée comme un ingrédient « magique » pour faire pousser la barbe plus rapidement. C’est la plus plébiscitée et utilisée pour accélérer la pousse (ou la repousse) des poils de barbe. Ce n’est pas un hasard si on la retrouve dans la composition d’huiles à barbe et autres produits cosmétiques.

Mais c’est quoi l’huile de ricin, et pourquoi c’est « magique » ?

L’huile de ricin est une huile végétale obtenue à partir de graines du même nom, de préférence par un pressage à froid.

Les graines de ricin sont originaires d’Afrique Tropicale, elles contiendraient un composé hautement toxique : la ricine.

Alors comment ça marche ? Elle nourrit le bulbe de la barbe, vous voyez, c’est cette petite racine qu’on retrouve à l’extrémité du poil qui rentre dans la peau. Elle le fait pousser plus long, plus épais et plus fort. Elle a un effet fortifiant, même sur les petits duvets comme le mien, elle peut les épaissir et aider à donner une barbe plus homogène en gainant les poils abîmés, maltraités ou cassés. Il ne faut pas être trop pressé, comptez entre 3 et 5 semaines minimum pour voir les premiers résultats probants.

Mais où trouver ce produit miracle ?

Pas besoin d’aller en Afrique, il suffit de passer dans une parapharmacie ou un barber shop. Il y a les huiles classiques pour barbe, mais ça je les conseille plutôt en entretien pour ceux qui ont déjà des barbes fournies. Pour les accros du poil en devenir, il faudra passer à la vitesse supérieure et opter pour l’huile de ricin 100% naturelle et première pression à froid comme je l’ai déjà indiqué.

Maintenant que vous avez trouvé le liquide précieux qui va transformer votre pilosité en atout, il reste à voir comment s’en servir.

En préambule, vous pouvez l’utiliser tous les jours sans risque, l’huile de Ricin est une huile végétale, sauf naturellement si vous êtes allergique. C’est pourquoi je vous conseille de la tester à l’intérieur de votre coude par exemple, surtout si c’est la première fois que vous vous en servez. Ensuite je vous invite plutôt à l’appliquer le soir, c’est vraiment gras et pas très engageant pour les autres.

Je vous ai fait un petit planning pour que ce soit plus clair

Durant la semaine : Le matin : appliquez une huile de barbe traditionnelle contenant de l’huile de Ricin. Ça sent bon et c’est agréable sur la peau. Le soir : appliquez une huile de Ricin mélangée à une autre huile végétale, genre huile de Jojoba (elle prévient la vieillesse cutanée, répare et assouplit la peau. L’huile pure de ricin est une huile très riche, visqueuse, épaisse et grasse, pas facile à appliquer, c’est pour ça que je vous conseille de la mélanger avec une autre pour la liquéfier un peu.

Le week-end : Pour le samedi matin : utilisez la même huile de barbe traditionnelle contenant de l’huile de Ricin. Le soir : appliquez, sous forme de masque, d’huile de Ricin pure.

Pour le dimanche, matin et soir : appliquez de l’huile de Ricin mélangée à une autre huile végétale comme le Jojoba.

Maintenant je termine par quelques petits conseils d’application. En utilisation quotidienne, inutile de badigeonner vos poils sur toute la longueur, ce qui est important c’est de bien imprégner les bulbes, mettez quelques gouttes du bout des doigts et appliquez délicatement. Pour les masques, c’est ce qui nous intéresse car considéré comme le plus efficace pour faire pousser, appliquez directement l’huile sur vos poils de barbe. Massez doucement votre peau pendant quelques minutes, en terminant par les pointes de votre barbe pour ceux qui ont la chance d’en avoir. Vous ferez alors pénétrer une partie de l’huile dans les pores de votre peau, en la répartissant correctement partout. Laissez reposer 30 minutes et rincez bien avec un gel nettoyant. Certains conseillent de la garder toute la nuit un peu comme un soin réparateur.

Pour conclure, je le répète, n’oubliez pas que si vos poils ne veulent pas pousser, même avec toute la bonne volonté et les effets « magiques » de l’huile de ricin, ça ne poussera pas ! Elle peut aider à rendre la barbe plus épaisse, plus homogène et plus fournie. Grâce à ses pouvoirs bénéfiques, elle va hydrater la peau en profondeur. L’huile favorisera la pousse des poils en activant les follicules pileux présents sous la peau. Et enfin pour terminer, elle aidera à réduire les imperfections en débarrassant la peau des éléments qui favorisent l’acné comme la saleté, les bactéries et l’excès de sébum.